lundi 16 janvier 2017

RECETTE : Muffin frangipane

MUFFIN FRANGIPANE VEGAN : la recette


Les amandes (Histoire et Bienfaits ici) concentrent une véritable source nutritionnelle et en plus elles sont savoureuses ! Voici une recette toute simple et terriblement addictive !

Ingrédients :

1 c à s de graine de chia
3 c à s d'eau
140 g de farine de riz
50 g de fécule de maïs
1/2 c à c de bicarbonate de soude
Sel
1 c à c de cannelle
120 g de margarine
100 g de sucre blond
120 ml de lait d'amande
1 c à c de vinaigre de cidre

frangipane :
60 g de poudre d'amande
60 g de sucre glace
4 dattes medjoul

Préparation :
  • Préchauffer four à 180° 
  • Mélanger les graines de chia et l'eau.
  • Préparer la frangipane : tout mixer et mettre au frais
  • Mélanger la farine, le bicarbonate, sel, cannelle, margarine fondue,  sucre,  puis les graines de chia, le lait et le vinaigre de cidre, bien mélanger
  • Remplir les moules à muffins d'un 1/3 mettre une boule de frangipane et recouvrir
  • Faire cuire 20 mn à 180°.

muffin frangipane

Histoire et Bienfaits : L'AMANDE

L'AMANDE : son histoire et ses bienfaits


amandes sur l'arbre

  • Les amandes natures sont à la fois savoureuses et nutritives et ont beaucoup d’avantages pour la santé. 
  • L’étymologie même du mot amande démontre les qualités et les vertus de ce fruit savoureux. Il vient en effet du grec amygdalon et du latin amandula qui signifient don divin, bien rare et précieux.
  • la recette du muffin frangipane ICI !


Histoire


  • Les premières traces écrites mentionnant les amandes remontent à 1400 avant J.C !
  • L'amandier serait originaire du Proche et du Moyen-Orient.
  • L’amande est arrivée tout d'abord en Egypte grâce aux Hébreux, avant de parvenir au Ve siècle, par l’intermédiaire des Grecs et des Arabes, en Europe et sur toute la côte méditerranéenne.
  • Durant le Moyen Age, elle a tenu une place importante dans les repas.
  • Ce n'est qu'au XVIe siècle cependant que la France s’est sérieusement mise à cultiver l'amandier, dans le sud du pays, cet arbuste ne supportant que les climats chauds.
  • Au milieu du XVIIIe siècle, des pères franciscains venus d'Espagne l’ont introduit en Amérique du Nord, notamment en Californie qui est aujourd’hui le plus gros producteur d'amandes au monde, suivie de près par l'Espagne.



Bienfaits  

  • Source de nombreux nutriments qui aident dans le développement à la santé et à la bonne activité du cerveau,
  • Aide à avoir un niveau de cholestérol sain, et à réduire le mauvais cholestérol,
  • Riches en vitamine E, en calcium, en magnésium (qui aide à régule la glycémie) et en potassium (bon pour l’hypertension), en fer, zinc, en phosphore.
  • Excellent substitut lorsque l’on ne consomme pas de produits laitiers
  • Source importante de protéines et de fibres, tout en étant naturellement faibles en sucre.
  • Comporte des graisses insaturées considérées comme saines et non nocives pour notre organisme.
  • C’et un aliment alcalinisant : permet de faire baisser l’acidité du corps et donc de lutter contre de nombreuses maladies.
  • Calme rapidement les douleurs et les brûlures d’estomac, croquer 5 à 10 amandes par jour suffit souvent à éliminer les aigreurs d’estomac. 






vendredi 6 janvier 2017

Recette : MATEFAIM AUX POMMES

Matefaim aux pommes vegan


Le Matefaim ou Matafan ressemble à une crêpe épaisse, qui saura "mater votre faim" ! Jai choisi une version avec des pommes. Il est originaire du Dauphiné et de la Savoie et était confectionné en version salée avec des pommes de terre, du fromage, des saucisses ! J'ai choisi une version vegan (sans oeufs) mais vous pouvez tout à fait le faire en version végétarienne en rajoutant 2 oeufs battus à la pâte.

Ingrédients :
pour 4 personnes : une poêle de 22 à 28 cm selon l’épaisseur voulue
100 g de farine de pois chiche
50 g de farine de riz
50 g de fécule de maïs
100 g de sucre roux 
25 cl de lait d’amande 
2 à 4 pommes
5 cl d’huile de tournesol
2 à 3 cuil. à soupe de jus de citron
quelques pincées de vanille en poudre 
une pincée de cannelle en poudre 
1 pincée de sel

Préparation :

  • Dans un saladier, mélanger le sucre, le sel, les farines et la fécule. 
  • Verser le lait froid progressivement, ainsi que la moitié de l’huile, le jus de citron, la vanille et la cannelle. 
  • Mélanger vigoureusement, afin d’éliminer les grumeaux. 
  • Laisser la pâte au repos (dans l’idéal, 1h30). 
  • Éplucher (ou pas, si elles sont bio) les pommes et les râper (grille à gros trous) et les mettre dans la pâte. 
  • Faire chauffer l'huile restante dans une poêle, y verser toute la préparation et laisser cuire 35 minutes environ à feu doux. 
  • Retourner quatre fois cette crêpe épaisse avec une spatule (ou, si elle est très épaisse, en la faisant glisser sur une assiette et en coiffant celle-ci de la poêle, avant le retournement), en la laissant cuire un peu à chaque fois.


matefaim vegan





Naturo : Symptômes d'intolérance au gluten

Principaux symptômes d'intolérance au gluten



La sensibilité ou l’intolérance au gluten est une affection chronique inflammatoire de l’intestin grêle qui amène une personne à réagir après l’ingestion de gluten, une protéine présente dans le blé, l’orge et le seigle. Les symptômes varient d’une personne à l’autre et peuvent inclure des problèmes gastro – intestinaux, des douleurs articulaires, de la fatigue et une dépression.

blé

La maladie cœliaque est un type grave d’intolérance au gluten. Classée comme une maladie auto – immune, la maladie coeliaque endommage l’intestin grêle. Lorsque ceux qui ont cette maladie consomment du gluten, cela déclenche une réponse immunitaire anormale qui attaque directement les intestins. On estime que 1 personne sur 100 souffre de cette maladie.
  
Voici les symptômes d’intolérance au gluten que l’on retrouve le plus souvent :


* Perturbations digestives

Il s’agit par exemple d’une diarrhée chronique ou intermittente, de nausées et vomissements, et/ou d’un manque d’appétit. La personne peut souffrir également de douleurs abdominales récidivantes ou d’une augmentation du volume abdominal, due à une accumulation de gaz intestinaux.

* Cerveau embrouillé

L’un des symptômes les plus surprenants de l’intolérance au gluten, le cerveau embrouillé, peut aussi être subtil dans la nature. C'est le symptôme le plus énigmatique car un certain nombre de choses peuvent le provoquer. Cependant, c’est un symptôme fréquemment cité par les personnes souffrant d’intolérance au gluten et / ou de la maladie coeliaque.


* Prise de poids inattendue

Une prise de poids soudaine, inexplicable est déroutante pour de nombreuses personnes intolérantes au gluten. Elle résulte de la malabsorption et de la perméabilité intestinale – deux effets secondaires de l’intolérance au gluten, et l’inflammation systémique, qui est déclenchée par le gluten.


* Une fonction immunitaire anormale

En cas d’intolérance au gluten, les anticorps IgA ont un effet de compteur sur le système immunitaire. Présents dans le tractus gastro-intestinal et la salive, ces anticorps sont la principale réponse du corps au rhume, à la grippe et à d’autres maladies. Évidemment, quand ces mêmes anticorps neutralisent notre système immunitaire, nous sommes beaucoup plus susceptibles de contracter ces maladies.

* Problèmes dentaires

Dans une étude publiée dans BMS Gastroenterology, un lien a été découvert entre l’intolérance au gluten et la « stomatite aphteuse », une condition souvent liée à des ulcères de la bouche et des aphtes. En outre, en raison de la malabsorption, les individus sensibles au gluten ont souvent de très faibles niveaux de calcium- un minéral essentiel pour la santé bucco-dentaire.

* Maux de tête et migraines

Les migraines sont souvent des maux de tête très douloureux. Les migraines sont beaucoup plus fréquentes chez les personnes intolérantes au gluten que dans la population générale.

* Problèmes de peau

Le gluten a été lié à l’acné, l’eczéma et la dermatite herpétiforme (DH), étant donné que le syndrome de malabsorption provoqué par une intolérance au gluten affecte la peau. Les symptômes cutanés causés par l’intolérance au gluten comprennent des rougeurs, des démangeaisons, des brûlures, des éruptions cutanées et des cloques.

* Douleurs articulaires et musculaires

Les douleurs articulaires et l’inflammation sont des symptômes communs de la sensibilité au gluten. Et la recherche démontre les liens entre les deux maladies. L’Arthritis Foundation a également publié les résultats qui relient l’arthrite aux douleurs articulaires avec la sensibilité au gluten.


* Fatigue et épuisement

Ce signe ressemble au cerveau embrouillé car les mécanismes exacts restent un mystère. Des recherches scientifiques ont été menées pour examiner la corrélation présumée entre la fatigue / l’épuisement et l’intolérance au gluten. Cependant, les experts médicaux pensent que l’intolérance au gluten provoque la fatigue et l’épuisement à cause de l’inflammation des réserves énergétiques de l’organisme.

Pour plus d’informations le site : Vivre sans gluten

lundi 26 décembre 2016

RECETTE : Tartinade de choux rouge

Tartinade de choux rouge !

Une autre façon de manger du choux !


Et voilà une recette originale et rapide pour accompagner des crackers ou des nuggets ou des galettes végétales !

Ingrédients :

150 g. de choux rouge
1 pomme assez grosse
2 c. à s. d'huile de noix
2 c à s. de crème végétale (amande ou riz)
2 c à s de purée de cacahuète
un peu de lait d'amande si la texture est trop épaisse
sel poivre


Préparation :

Couper le choux en lanières fines et le mettre dans une casserole remplie d'eau, faire bouillir 2 minutes et rincer.
Couper les pommes en petits morceaux et mettre le chou rouge et la pomme dans une casserole avec un fond d'eau. Cuire 15 minutes environ.
Mixer pomme et chou rouge avec les autres ingrédients. 
Placer au frais avant de servir.

tartinade de choux rouge




mercredi 21 décembre 2016

RECETTE : La compote de CYNORRHODONS

Compote de cynorrhodons

Riche en vitamine C, même après cuisson !


Pour tout savoir sur ce fruit je vous renvois à mon article : Histoire et Bienfaits du Cynorrhodon.
Pour cette recette je n'ai pas mis de quantités précises, ca dépendra de ce vous aurez ramassé ! Pour vous donner une idée avec 3/4 kilos de fruits j'ai du faire 10 pots de compotes !
Pour déguster, c'est très bon nature ou sur une tartine ou avec des crêpes ou un quatre-quart !

Ingrédients :
- cynorrhodons
- sucre roux
- jus de citron

Préparation :

- Ramasser les cynorrhodons (j'en ai jamais vu dans les magasins !!)
- Les mettre dans un fait tout et remplir d'eau, 1 cm au dessus du niveau des fruits.
Laisser tremper dans l'eau une nuit.
- Le lendemain faire bouillir jusqu'à ce que les fruits soit tout ramollis, environ 20/25 minutes.
- On passe le tout dans un mixer assez puissant, on obtient une purée avec les graines.
- On passe cette purée au moulin à légumes (à l'ancienne) avec une grille moyenne, pour obtenir une belle purée bien rouge et les graines dans les grilles, à jeter ou à faire sécher pour faire des tisanes.
- Peser la purée et rajouter environ 1/4 de sucre roux suivant les goûts et le jus d'un citron (pour 3 kilos de fruits secs)
- Faire cuire a feu doux 15 minutes et mettre en pots tout de suite pendant que la compote est encore bouillante, en remplissant à ras bord (imporant pour que ça ne s'abime pas), c'est prêt !
- Cette compote se converse 3 ou 4 mois.


compote de cynorrhodons